Abstract

Une identité est-elle nécessairement intrinsèque ou peut-elle être considéré comme une réalisation de soi pour l’Autre et par Lui ? L’objectif de cette intervention est de montrer que l’appartenance religieuse est ontologiquement libératrice ; l’utiliser pour définir une identité introvertie est une déformation de la Nature Humaine et qui va à l’encontre de l’Harmonie Universelle.

Pour ce faire, cette intervention se penchera sur des textes « prophétiques » des livres saints et de grands penseurs humanistes toute appartenance religieuse confondue. L’Homme convergence des deux infinis est pressenti comme créature sociale par excellence, prêtre de l’Univers, et point focal de toute communication source d’harmonie (ou de conflit).

Former à cette conception de l’Homme et de l’Humain, exige une transcendance tout azimut des formats éducatifs qui prévalent tout en soulignant la différence de fond entre l’éducation religieuse dogmatisante et la formation libératrice de l’Homme religieux.

Keywords

identité, soi, l’autre, éducation

Reference

Nahas, G. N. (16 – 18 octobre 2008). Contruire une Identité: pour l’Autre ou contre Lui, Rôle de l’Education. In Trois Religions, Un Seul Homme, Université Saint-Esprit – Kaslik. Kaslik. Lebanon.

Full Text