Abstract

Comme les statistiques l’ont montré, le siècle passé a été fécond en innovations  de tout genre. Les Sciences Dures, aussi bien que les Sciences Sociales ou Humaines, ont connu des avancées remarquables dont l’impact s’est fait sentir sur les différents aspects de la vie quotidienne créant ainsi de nouvelles mouvances aux niveaux culturel, artistique, technique etc.

Le nouveau siècle a hérité de tous ces avantages scientifiques et, restant sur la même dynamique, les applications technologiques ont foisonné devenant, malgré leur complexité, à la portée d’un grand nombre d’utilisateurs. Notons, que la Technologie a toujours existé ; la création de la roue est un exemple des plus frappants. De plus, la technologie a souvent été mise au service du bien être de l’Homme, exception faite évidemment des machines de guerre ; les exemples les plus significatifs se trouvent dans le domaine l’ingénierie médicale : ni les pronostics médicaux, ni la médicamentation, ni les possibilités opératoires n’auraient été possibles sans l’avancée de la Technologie, qui a aussi modifié notre rapport au temps et à l’espace.

Pourquoi questionner la Technologie aujourd’hui au niveau anthropologique ? Comment se manifeste la liaison avec l’Education et son futur ? Qu’est-ce qui dans ce premier quart du vingt et unième siècle nous impose ce questionnement ?

Keywords
Reference

Nahas, G. N. (21-23 mai 2015). Les défis anthropologiques de la technologie ou le future de l’éducation. In Cultulre et Education – Recherches Utopiques et Projets. Association Francophone Internationale de Recherche Scientifique en Education. Lecce. Italie.

Full Text