Abstract

La dernière semaine de janvier 2016 a vu la réunion d’une Synaxe des Primats des 14 Eglises orthodoxes autocéphales. Elle aura été la dernière avant la réunion d’un Concile Panorthodoxe prévue pour le
printemps 2016…
Il serait intéressant de passer en revue certains points forts de la préparation de ce concile. Commencée il y a 55 années, elle est passée par des hauts et des bas, des périodes de stagnation ou des périodes de grande vitesse comme dernièrement. Pour un observateur il est clair que ces deux dernières années, le processus est essentiellement d’ordre médiatique et personnel ; en témoignent l’agenda de plus en plus réduit, les textes obsolètes, les sujets brûlants écartés, le règlement de l’organisation et du fonctionnement du concile (qui ne fait pas l’unanimité) et j’en passe. Un tel Concile se prépare pour le bien des croyants en tant que Corps du Christ afin de renforcer leur vie en Christ ainsi que leur témoignage, et pourtant les croyants sont à l’écart; ils n’ont pas eu et n’auront pas durant les travaux du Concile voix au chapitre. D’où ma question, un Concile Panorthodoxe, pour qui ?

Keywords
Reference

Nahas, G. N. (janvier-mars 2016). Un Concile Panorthodoxe : pour qui ? In Contacts, No 253, France.

Full Text